Revenir à la liste

Comment transporter son chat chez le vétérinaire

Chat - 25/01/2023

Quelle caisse de transport choisir ?

Le choix de la caisse de transport est primordial. C’est un élément de sécurité mais aussi de confort, qui, bien utilisé, peut permettre de réduire le stress.
La boite de transport doit être suffisamment grande et doit pouvoir s’ouvrir intégralement sur le dessus afin de faire sortir/entrer le chat facilement, voire d’y réaliser certains soins.

Il existe deux types de caisses :

Les caisses en plastique

Elles ont des clips de fermeture sur les côtés et sont moins onéreuses

cage de transport chat en plastique

Les boites de transport en tissu

Plus onéreuses mais plus confortables, il faut cependant veiller à ce qu’elles soient suffisamment rigides.

cage de transport chat en tissu

Comment mettre son chat dans sa caisse ?

L’erreur classique est de sortir la boite de transport au dernier moment et d’y faire rentrer le chat par la force car il associera la caisse à une expérience désagréable et cherchera forcément à fuir la prochaine fois.
Mieux vaut toujours laisser la caisse à disposition de votre chat, comme un panier.
Au début, vous pouvez laisser seulement la partie inférieure avec une couverture confortable, en l’incitant à y aller avec des jouets, friandises, herbe à chat, etc. Progressivement, vous pourrez ajouter la partie haute de la caisse puis l’habituer à y rester, caisse ouverte, puis caisse fermée pendant quelques minutes.
Ainsi, au moment du transport, votre chat rentrera facilement dans sa boite de transport et l’associera à un espace rassurant. Il sera plus détendu pour le trajet qui arrive.
Pendant le trajet, installez la caisse soit au pied du siège arrière, soit sur un siège, auquel cas il est indispensable d’attacher la caisse à la ceinture de sécurité ; sinon la caisse deviendra un projectile en cas de freinage brusque. Attention à la température en été, un coup de chaleur est vite arrivé !

Que faire si mon chat a le mal des transports et vomit à chaque trajet ?

Les chats peuvent être sujets au mal des transports. Dans ce cas, placez la boite de transport sur le siège et faites en sorte que le chat puisse observer l’extérieur.
Si cela ne suffit pas, il existe des traitements en phytothérapie, homéopathiques ou médicamenteux pour lutter contre les nausées : demandez conseil à votre vétérinaire.

Que faire si mon chat est stressé pendant le transport ?

Le stress se traduit par des miaulements, une respiration haletante, l’émission de selles et/ou d’urines.
Il existe plusieurs façons de réduire ce stress :

  • Eviter les situations où le chat se sent vulnérable : laissez-le en hauteur et évitez de le laisser face à un autre animal.
  • Recouvrir la caisse par un drap afin d’isoler le chat de l’extérieur
  • Manipuler la boite de transport très délicatement
  • Ne pas ouvrir la caisse tant qu’on ne se trouve pas dans un lieu fermé et sécurisé. Il est tentant d’ouvrir la caisse, en salle d’attente par exemple, pour le caresser et le rassurer, mais le stress étant déjà installé, il risque de paniquer et de s’échapper.

Si cela ne suffit pas, il existe des méthodes naturelles :

  • Utiliser des sprays à base de plantes ou d’herbe à chat dans la cage afin d’y faire rentrer le chat. En cas de longs trajets, l’application peut être renouvelée régulièrement
  • Si le trajet est prévu, donner dans les jours précédents et le jour J, un produit apaisant à base de protéines de lait qui rappelle au chat l’apaisement ressenti lors de la tétée ou un traitement en phytothérapie.

En dernier recours, il existe des traitements médicamenteux pour faciliter la prise en charge des chats les plus récalcitrants : demandez conseil à votre vétérinaire.

Et après, une fois arrivés ?

En salle d’attente, vous trouverez un emplacement en hauteur réservé aux chats, il y sera beaucoup plus à l’aise.
Tant que vous n’êtes pas en salle de consultation, porte fermée, n’ouvrez pas sa caisse : le stress et la présence éventuelle d’autres animaux pourraient le faire paniquer et lui donner envie de s’échapper.
Enfin, si malgré les efforts de l’équipe pour vous recevoir rapidement, il y a un peu d’attente, n’hésitez pas à demander une couverture pour couvrir la caisse de transport et le rassurer.

EN RESUME

  • Je choisis une caisse ou une panière de transport rigide qui s’ouvre intégralement sur le dessus.
  • Je laisse la caisse à disposition de mon chat au quotidien, cela doit être un endroit rassurant.
  • Je l’incite à rentrer dans sa boite de transport avec des friandises, des jouets, des sprays à base de plantes…
  • Si besoin, j’ouvre la caisse en deux, j’installe mon chat puis je referme la caisse.
  • Dans la voiture, j’installe la caisse sur un siège et je l’attache avec la ceinture de sécurité.
  • Une fois arrivé, je pose si possible la boite de transport en hauteur, plutôt qu’au sol.
  • Si le stress ou les difficultés persistent avec ces précautions, je demande conseil à mon vétérinaire pour des produits naturels et/ou médicaments qui peuvent aider mon chat.

Pour en savoir plus, découvrez cette vidéo :