Revenir à la liste

Les miaulements du chat ont de nombreuses significations

Chat - 20/01/2022

Quand ils sont entre eux, les chats adultes miaulent peu car ils utilisent d’autres moyens de communication pour se faire comprendre, principalement les odeurs et le langage corporel. En revanche, le chat sait bien que l’homme est très réceptif à ses miaulements et il en profite !

Miauler, un comportement du chaton qui perdure à l’âge adulte

Qu’ils soient issus de chats sauvages ou de chats de compagnie, les chatons miaulent pour réclamer quelque chose à leur mère ; ils le font quand ils ont besoin de se réchauffer, de téter ou simplement d’être rassurés.

Chez les chats sauvages

Après le sevrage, quand ils quittent leur mère, les chats sauvages arrêtent progressivement de miauler ; de toute façon ce sont des animaux solitaires, sauf en période de reproduction.

Chez les chats de compagnie

Les chats de compagnie perpétuent en revanche ce mode de communication avec les humains, surtout quand ils veulent obtenir quelque chose ! Comme ils nous considèrent comme responsables de leur bien-être, ils miaulent pour exprimer leurs besoins, leurs envies et parfois aussi leurs inquiétudes.

Les différents types de miaulements

Le chat miaule en fermant progressivement la bouche et, parmi tous les sons qu’il peut émettre (feulement, gazouillis, gémissement, ronronnement…), le miaulement est la vocalise qui connaît le plus de variations.

L’intonation et la durée varient

Miaulements aigus ou graves, doux ou rauques, courts ou longs…, les modulations dépendent des individus (aucun chat ne miaule de la même façon) mais aussi du message que le chat envoie. La communication avec un animal s’appuie sur l’expérience et l’intuition et, quand on vit avec un chat, on apprend assez vite à deviner ce que veut dire le chat quand il miaule.

Attention aux contre-sens

Nous ne comprenons cependant pas toujours bien ce que « le chat veut nous dire » ! Si par exemple votre chat miaule pour réclamer des câlins et que, croyant qu’il a faim, vous le nourrissez aussitôt, il va comprendre très vite comment obtenir toujours plus à manger, même s’il n’a pas faim. Cela deviendra alors sa façon de solliciter votre attention, même si au départ il avait simplement envie d’être caressé ou de jouer avec vous.

Les miaulements des chattes en chaleurs

Même la plus calme des chattes peut devenir très bruyante en période de chaleurs ! Ses miaulements sont alors bien particuliers et visent évidemment à manifester sa présence aux mâles passant à proximité. Chez certaines chattes, les miaulements s’apparentent presque à un ronronnement, on dirait qu’elles « roucoulent ». Un chat qui cherche les caresses produit aussi parfois ce type de miaulements.

Une chatte peut présenter des périodes de chaleurs à intervalles très rapprochés. Si la fréquence et l’intensité de ses miaulements dépassent votre seuil de tolérance, il n’y a qu’une seule solution, la stérilisation… Sauf si vous envisagez de faire reproduire votre chatte, mieux vaut d’ailleurs faire stériliser une chatte autour de l’âge de 5-6 mois, voire avant.

Les miaulements d’excitation

Un miaulement bref et aigu exprime en général la joie ou l’envie de jouer.

C’est le type de miaulement qu’émet par exemple un chat qui n’est pas content que vous arrêtiez de lui lancer une balle alors qu’il a envie de continuer. Dès que vous lui tournerez le dos, il miaulera pour exprimer son insatisfaction… et accourra pour continuer à jouer si vous cédez à sa sollicitation !

Un chat qui vit en appartement et qui n’a pas la possibilité de se dépenser beaucoup au quotidien peut se mettre à miauler et à s’agiter dès que son propriétaire rentre. Peu importe si ce dernier est énervé par son chat qui le harcèle, l’animal a besoin de sentir qu’il a capté son attention.

Si ce comportement vous dérange, ignorez simplement votre chat jusqu’à ce que vous soyez enfin disponible pour lui. Mais n’oubliez surtout pas de lui consacrer du temps tous les jours et de jouer avec lui, il a besoin d’interagir avec quelqu’un pour canaliser son énergie !

Pour éviter que votre chat ne compte que sur vous pour s’occuper, enrichissez son environnement au maximum : donnez-lui des jouets qui puissent l’occuper, cachez des croquettes dans une balle à faire rouler, installez un arbre à chat… Faites appel à votre sens de l’observation et à votre imagination pour installer des dispositifs attractifs pour votre chat.

Les miaulements de sollicitation

Quand le miaulement est aigu mais se prolonge, il exprime une demande précise : le chat veut sortir, manger ou réclame de la compagnie…

Attention au conditionnement

Un chat adapte son mode de communication à nos réactions et, s’il sait qu’en miaulant de manière insistante, il peut obtenir ce qu’il veut, il aura tendance à user et abuser de ce moyen de pression sur vous ! Ne croyez surtout pas que vous allez le décourager en ne cédant qu’une fois de temps en temps : le chat est un prédateur qui sait qu’il n’attrape pas sa proie à chaque fois. Il est prêt à miauler encore plus fort s’il a l’espoir que cela marchera plus tard. Il n’hésitera pas à continuer à miauler jusqu’à obtenir satisfaction.

Nourrir le chat quand il ne miaule pas

Pour ne pas induire ce type de comportement qui peut devenir franchement désagréable, arrangez-vous pour déposer la nourriture de votre chat dans sa gamelle en dehors de sa présence, à un moment où justement il ne miaule pas. Si vous le nourrissez à chaque sollicitation, votre chat risque de rapidement prendre du poids et il sera très difficile de le mettre au régime s’il est habitué à être nourri « sur commande ».

N’hésitez pas en revanche à aller vers lui quand il est calme pour lui proposer une séance de câlins ou de jeux, pour ne pas interagir avec lui uniquement sur le plan alimentaire.

Savoir ignorer un chat qui miaule

Si votre chat miaule très souvent pour réclamer toujours plus à manger, il vous faut apprendre à l’ignorer. Quand il miaule, ne lui donnez rien : ni aliment, ni attention. Ne le regardez pas, ne vous levez pas, ne lui parlez pas.

Comme le chat est un animal têtu, il va probablement continuer son manège encore un moment, en miaulant probablement encore plus fort qu’au début ! Si vous résistez, il devrait cependant se lasser et beaucoup moins vous importuner au bout de 10 à 15 jours. Vous aurez ainsi obtenu l’extinction de ce comportement indésirable. Tenez bon !

Un distributeur automatique de croquettes peut vous aider à empêcher que votre chat miaule pour réclamer à manger. Ce type d’appareil existe en version programmable et de petits repas, calqués sur la ration individuelle du chat, peuvent alors être proposés au chat au cours de la journée. Votre chat apprendra vite à repérer les horaires d’ouverture de l’appareil et aura moins tendance à miauler !

Les miaulements de stress

Un miaulement grave exprime la colère ou la peur. Plus le chat miaule de manière saccadée, plus son stress est évident. Le fait qu’il agite la queue en même temps confirme qu’il est très inquiet. Les chats placés dans des situations agréables ont en général plus tendance à ronronner qu’à miauler !

Les causes ponctuelles

Les causes des miaulements de stress sont parfois évidentes : conflit ouvert avec un autre chat dans la maison, colère à la vue d’un chat étranger qui traverse le jardin alors que votre chat est devant la fenêtre, frustration de ne plus pouvoir occuper un de ses lieux de repos favoris parce que vous avez déplacé les meubles ou parce qu’un invité occupe la chambre où il a l’habitude d’aller ? etc.

Les miaulements de stress sont aussi très fréquents en voiture car le chat est sujet au mal des transports. Dans ce cas, les miaulements sont souvent associés à d’autres signes : agitation, salivation, miction, diarrhée, vomissements… Demandez conseil à votre vétérinaire si vous devez effectuer un long trajet avec votre chat.

Les problèmes de santé

Si votre chat émet régulièrement des miaulements dont vous ne comprenez pas la raison, il faut d’abord s’interroger à propos de sa santé. Un chat qui souffre a en général tendance à rester prostré dans son coin mais certains sujets très proches de leur propriétaire miaulent quand même pour exprimer leur douleur.

Observez soigneusement votre chat tout au long de la journée. Manifeste-t-il d’autres troubles ? Paraît-il avoir mal quelque part quand vous le touchez ? Passe-t-il un temps anormalement long à lécher son pelage ? Miaule-t-il quand il est dans sa litière ? Est-il devenu malpropre ? Est-il particulièrement agité la nuit ? Montre-t-il des signes de désorientation ? Perd-il l’appétit ?

Toutes ces précisions sur son comportement aideront le vétérinaire à comprendre les causes des miaulements de stress de votre chat. Aucune thérapie comportementale n’est en effet efficace si on ne s’assure pas d’abord que le chat est en bonne santé.

FAQ

Quels sont les chats qui miaulent le plus ?

Certaines races sont réputées extraverties et très « bavardes » : leurs miaulements sont fréquents et très expressifs. C’est en en général le cas avec les races orientales : balinais, bengal, bobtail japonais, burmese, siamois… Amateurs de calme et de silence, s’abstenir… Parmi ces chats, le Bengal a de plus « une voix » rauque bien particulière qui s’impose d’emblée !

Quels sont les chats qui miaulent le moins ?

Le british shorthair, le chartreux, les persans, le ragdoll et le sacré de Birmanie figurent parmi les races de chats jugées plutôt calmes et qui miaulent peu. Ils ont plus tendance à se rapprocher de leur propriétaire quand ils veulent attirer son attention.

Parmi les chats européens, les comportements varient beaucoup : certains individus miaulent tout le temps et d’autres quasiment jamais : en revanche, ceux qui ne miaulent pas savent capter votre attention en vous regardant fixement, en vous provoquant au jeu ou en se frottant contre vos jambes.