Nutrition personnalisée

La santé de votre chien, chat, lapin, perroquet (etc.) dépend largement de ce qu’il mange ! Si chaque propriétaire sait que la nutrition influence le poids et le transit digestif de son animal, il faut aussi réaliser que la quantité et la qualité de l’alimentation quotidienne de votre animal a aussi des conséquences sur son pelage, ses reins, son foie, son cœur et même ses articulations !

Les besoins nutritionnels d’un animal varient selon l’espèce, la taille, la race, le statut sexuel, l’âge, l’état de santé, l’activité physique… Au cours de sa vie, l’alimentation d’un chien, d’un chat ou de n’importe quelle autre espèce va donc devoir évoluer pour préserver au mieux sa santé et son bien-être.

Dans les cliniques Okivét, les abonnements santé prévoient deux visites vétérinaires annuelles pour faire le point sur l’alimentation de votre animal et vous aider à l’adapter à l’évolution de ses besoins.

Suivre la croissance de près

Pendant ses premiers mois, votre chiot ou votre chaton a des besoins nutritionnels très particuliers liés au développement intense du squelette et des muscles. Chez un chat ou un petit chien, le format adulte est atteint vers 8 à 10 mois mais chez un chien de grande taille, il faut attendre au moins 15 à 18 mois !

Votre vétérinaire vous dira comment adapter l’alimentation au rythme de la croissance de votre chiot ou de votre chaton, en veillant à ce qu’il ne prenne pas trop de poids trop vite, ce qui serait néfaste à sa santé future.

En France, plus de 90 % des chats, 40 % des chiennes et 20 % des chiens mâles sont stérilisés. Dès l’opération, discutez avec votre vétérinaire des modifications alimentaires à mettre en place pour prévenir l’installation rapide d’un excès de poids, favorisée par la stérilisation.

Ne pas négliger l’alimentation d’un animal adulte

Même si votre chien ou votre chat adulte « mange bien », cela ne signifie pas que son alimentation lui convient. Pendant les consultations dédiées à la nutrition, le vétérinaire vérifiera qu’il est à son poids de forme et, le cas échéant, étudiera avec vous les mesures à mettre en place pour lui faire perdre du poids.

N’hésitez pas à parler de la fréquence des repas, de l’aspect des selles de votre animal et de la présence éventuelle de troubles digestifs ; bien des propriétaires considèrent par exemple comme normal qu’un chien produise des gaz malodorants alors qu’il existe des solutions pour limiter ce problème !

Au fur et à mesure que votre chien ou votre chat prendra de l’âge, vous pourrez aussi vous appuyer sur la nutrition pour tenter de ralentir les maladies dégénératives, maintenir une peau et un pelage sains, protéger les cartilages articulaires,  etc.

La nutrition est aujourd’hui un outil précieux pour lutter contre les maladies qui pourraient altérer le bien-être et la longévité des animaux. Les cliniques Okivét peuvent vous proposer des consultations en nutrition.