Des petits chiens qui prennent une grande place dans nos foyers !

Chien - 17/04/2021

Un chien de petite race est en général considéré comme tel lorsque son poids adulte ne dépasse pas 10 kg. Un « petit chien » est donc en fait un chien léger mais sa taille peut considérablement varier : un teckel nain mesure à peine 20 cm au garrot, soit moitié moins qu’un petit lévrier italien ou un fox terrier !

 

Principales races de petits chiens

Une grande variété de terriers

En dehors du yorkshire terrier, bien d’autres terriers sont devenus des chiens de compagnie très appréciés : c’est le cas du fameux westie (ou west highland white terrier) et de son cousin, le terrier écossais, mais aussi du fox terrier, du jack russel terrier, du skye terrier, du border terrier, du cairn terrier, du terrier welsh, etc. Un des plus petits terriers est le terrier de norfolk.

Les terriers ont un tempérament très affirmé et ils aiment en général creuser et déchiqueter dès qu’ils en ont l’occasion. Attention si votre clôture n’est pas bien enterrée : un terrier aura vite fait de partir à la chasse tout seul en creusant un tunnel !

De nombreux chiens de chasse

De nombreux griffons ont été sélectionnés sur leur petite taille : le petit basset griffon vendéen est bien connu en France mais il existe aussi des griffons belges, comme le brabançon à poil dur.

Plusieurs races d’origine allemande sont également de petit format : les teckels existent à poil ras, long ou dur et une variété naine a été sélectionnée, le kaninchen. Le schnauzer nain est un petit chien costaud et barbu. Comme lui, l’affenpinscher a un poil dur mais possède une tête très particulière, dite « de singe ».

Le welsh corgi est une race traditionnellement élevée à la cour d’Angleterre : ce petit chien est réputé très intelligent et très robuste.

Tous ces chiens font d’adorables compagnons mais ils adorent se promener à la campagne ; il est parfois difficile de les faire obéir au rappel de leur maître !

 

Les chiens brachycéphales

Les chiens brachycéphales sont des chiens sélectionnés sur leur nez et leur face très courte. Ils sont les descendants des molosses destinés au combat et à la garde mais leur caractère est très pacifique. Il faut veiller à ce que leur « type » ne soit pas excessif, pour qu’ils ne souffrent pas de difficultés respiratoires et d’intolérance à la chaleur.

En 2020, le bouledogue français était la race d’origine française n°1 en France. La popularité de ce petit molosse dépasse largement nos frontières, puisqu’il est également la race française la plus présente à l’étranger. Le carlin et le boston terrier présentent le même type de morphologie.

Quelques petits chiens de bergers

Les races bergères sont en général de grande taille mais il existe des exceptions, comme par exemple le berger shetland, originaire d’Écosse, et le schipperke, un berger belge miniature. Le premier excelle en agility (sur des parcours adaptés à sa taille) et le second fait un très bon chien de garde malgré sa petite taille.

Les spitz

Les spitz sont des chiens adaptés aux climats froids, qui ont une fourrure très abondante. Autrefois sélectionnés pour alerter quant à la présence de gibier, ils font de bons chiens de garde car ils aboient beaucoup !

Les chiens qui ne perdent (presque) pas de poils

Les chiens nus du Pérou ou du Mexique et le chien chinois à crête existent en petit format. Ces chiens « exotiques » sont exclusivement des chiens de compagnie mais ils sont généralement réservés envers les étrangers.

Le petit lévrier italien a un pelage ras et très fin, qui met en valeur sa silhouette longiligne. Un pelage très ras est également présent chez le pinscher nain, le plus petit des pinschers mais pas le moins dynamique !

Les chiens à toiletter tous les jours

Les bichons javanais, bolonais, maltais ou à poil frisé ont un look très séduisant mais il vous faudra accepter de démêler leur pelage quotidiennement. Ces chiens doivent aussi être lavés souvent avec des shampooings spécifiques et fréquenter régulièrement le salon de toilettage !

Il en sera de même si vous adoptez un coton de tuléar, un lhassa apso, un pékinois, un shih tzu ou même un caniche nain.

Hygiène dentaire des petits chiens

Les petits chiens sont beaucoup plus touchés par les affections dentaires que les grands. Chez le yorkshire terrier, elles représentent le premier motif de consultation vétérinaire. Malpositions dentaires, persistance anormale des dents de lait, fragilité des mâchoires, peu d’occasions de croquer et de mordre dans des objets (…), les causes ne manquent pas pour expliquer la fréquence des problèmes buccodentaires chez les petits chiens.

 

Lutter contre la plaque dentaire

L’hygiène buccodentaire d’un petit chien doit être particulièrement surveillée tout au long de sa vie. Un brossage quotidien des dents est conseillé, accompagné d’un détartrage régulier par le vétérinaire.

 

Encourager le chien à croquer

Les petits chiens consomment souvent des régimes « maison » ou des aliments dont la consistance molle ne permet pas d’éliminer la plaque dentaire. Il leur faut pourtant croquer et mastiquer pour lutter contre la formation du tartre dentaire.

Des croquettes à visée buccodentaire, de taille et de texture adaptées aux petits chiens, peuvent aident à entretenir les dents. L’alimentation doit aussi fournir assez de calcium, phosphore, vitamine D (…) pour assurer la solidité des dents à long terme.

Des suppléments de types barres à mâcher et/ou des jouets à mastiquer sont également utiles.

Alimentation des petits chiens

Très attentifs au bien-être de leur animal, les propriétaires de petits chiens attachent souvent beaucoup d’importance au plaisir que leur chien prend à manger.

Pas d’anthropomorphisme !

La parfaite adaptation des petits chiens à la vie d’animal de compagnie ne doit pas conduire à les nourrir comme nous. Attention à ne pas calquer leur régime sur celui de leur propriétaire ! Si le niveau d’appétence de l’aliment doit être élevé pour pouvoir satisfaire ces chiens exigeants, il faut aussi que leur alimentation contribue à protéger leur santé, en tenant compte de leurs particularités.

 

Au moins deux repas par jour

Le propriétaire ne s’en rend pas compte parce que la ration journalière d’un petit chien reste réduite mais, proportionnellement à son poids, un chien de petite race consomme beaucoup d’énergie. Son métabolisme est plus exigeant que celui d’un grand chien.

Il faut donc lui apporter toutes les calories et tous les nutriments indispensables (protéines, acides gras, minéraux, vitamines…) sous un faible volume et la concentration énergétique de l’aliment sera relativement élevée. Un petit chien devrait manger au moins deux fois par jour, même à l’âge adulte.

Du fait de leur vie souvent sédentaire, les petits chiens sont fréquemment sujets à la constipation, aux flatulences… Des problèmes qui ne tardent pas à retentir aussi sur la qualité de vie du propriétaire ! Pour régulariser le transit intestinal, l’aliment devra contenir des sources de fibres variées.

Comportement des petits chiens

Le propriétaire d’un chien de petite race le laisse souvent prendre une place inversement proportionnelle à sa taille ! Pourtant, une bonne éducation est aussi importante chez un petit chien que chez un grand. Sinon, la relation entre le maître et son chien risque de se dégrader.

 

 

 

La propreté parfois longue à acquérir

La propreté est généralement plus difficile à obtenir chez les chiots de petites races. À l’âge adulte, chez les mâles, le comportement de marquage urinaire est plus marqué que chez les grands chiens : les petits urinent plus souvent que les grands et ils lèvent la patte (en proportion) beaucoup plus haut 1!

Attention à l’agressivité

Une étude britannique a malheureusement montré que les chiens de petit format sont nettement les plus nombreux parmi tous les chiens présentés à un vétérinaire pour des troubles du comportement, en particulier pour des comportements agressifs 2.

D’une manière générale, les petits chiens sont moins obéissants et plus excitables que les grands. Leur capacité à s’autocontrôler semble moins performante, quelle que soit l’éducation reçue 3. Ils sont aussi plus peureux : leurs réactions aux bruits et notamment aux coups de feu sont plus marquées 4,5.

Chez les petits chiens encore plus que chez les grands, les punitions augmentent très nettement les comportements de peur et d’anxiété 6. Leur éducation doit donc être basée sur la cohérence, la patience, le jeu et le renforcement positif.

Le site de la Société Centrale Canine (l’organisme en charge de la gestion des races canines en France) propose une fiche descriptive pour 78 chiens de petite race. Dans son palmarès 2020 des 20 races préférées des Français, on trouve le cavalier king charles (8e place), le bouledogue français (12e), le chihuahua (14e), le teckel (17e), le yorkshire terrier (18e) et le shih tzu (19e).

FAQ

Les petits chiens ont-ils été sélectionnés récemment par l’homme ?

Les petits chiens représentent une part croissante de la population canine dans les pays occidentaux mais l’apparition de chiens de petit format ne date pas d’aujourd’hui : des restes de petits chiens datant d’environ 12 000 ans ont déjà été retrouvés ! L’homme a utilisé des petits chiens pour chasser le gibier hors des terriers depuis très longtemps et ces chiens ont sans doute trouvé naturellement leur place dans son foyer.

Quel est le plus petit des chiens ? 

Au sein des petits chiens, une sous-catégorie est parfois proposée, celle des chiens nains (ou « toy ») dont le poids adulte est inférieur à 5 kg. Le plus petit de tous est sans conteste le chihuahua, qui dépasse rarement 2 kg, soit moitié moins qu’un chat !

Quelle est l’espérance de vie d’un petit chien ?

Les petits chiens ont généralement une espérance de vie supérieure à celle des grands. Chez un caniche par exemple, elle est en moyenne de 14 ans. Pour qu’un petit chien vieillisse en gardant une bonne qualité de vie, il est important de le faire examiner au moins une fois par an par un vétérinaire, voire deux fois par an lorsqu’il atteint un âge avancé ».

Quels sont les points faibles des petits chiens ?

Compte tenu de leur longévité importante, les maladies dites « dégénératives » sont fréquemment la cause des décès des petits chiens. Presque 30 % des petits chiens âgés sont touchés par des maladies d’origine cardiovasculaire. L’affection cardiaque la plus courante chez les petits chiens est appelée « maladie valvulaire mitrale dégénérative » ou endocardiose mitrale. C’est l’épagneul cavalier king charles qui est la petite race la plus souvent atteinte par cette maladie.

Sources

  1. BOYD C., et al., “Mortality resulting from undesirable behaviours in dogs aged under three years attending primary-care veterinary practices in England”, Anim. Welf., 2018, 27, 251-262.
  2. McGUIRE B., et al., “Urine marking in male domestic dogs: honest or dishonest?”, J. Zool., 2018, 306, 163-170.
  3. HORSCHLER D.J., et al., « Absolute brain size predicts dog breed differences in executive function”, Cogn., 2019, 22, 187-198.
  4. STONE H.R., et al., “Associations between domestic-dog morphology and behaviour scores in the dog mentality assessment”, PLoS One, 2016, 11, e0149403.
  5. DIDEHBAN N., « Problematic behaviors in companion dogs: a survey of their prevalence and associated factors”, J. Vet. Behav., 2020, 39, 6-13.
  6. ARHANT C., et al., “Behaviour of smaller and larger dogs: effects of training methods, inconsistency of owner behaviour and level of engagement in activities with the dog”, Anim. Behav. Sci., 2010, 122, 131-142.

 

Pour en savoir plus…

Planète Animal, « 20 races de chiens de petite taille »